Être bien

Ces jolis moments – 1

Régulièrement, ou du moins je l’aimerais, j’essaie de faire des petites choses qui me font plaisir. Des choses qui me réchauffent le coeur, des choses qui réchauffent le coeur de certains. Petites recettes, petits dessins, petits projets… Et comme je suis un peu bizarre (le syndrome de la blogueuse, sûrement), j’ai cette étrange impression de ne pas les avoir « faites » si je ne les documente pas quelque part. Curieux, non ?

Sans mise en scène, sans belle photo, sans temps, sans retouches, sans article, sans publication… c’est comme si la valeur de ces moments s’étouffait. Et j’oublie que ma vie, finalement, en est remplie. Surtout lorsque je les autorise à enchanter mon quotidien.

Toujours dans cette thématique de prendre du temps pour moi, de prendre soin de mon corps, de mon esprit, de ma petite vie, j’ai eu l’idée de (me re)trouver (dans) un juste milieu et de poster, une fois de temps en temps, une petite collection de ces « lumières » de la semaine. Ces petits instants, rien de grand, rien qui ne mérite forcément un article à soi même, des photos avec mon vieil iPhone à l’objectif tout sali et encombré, sans mise en scène, sans principes de photo culinaire, surexposées, sous exposées, sans fond, sans composition… mais avec de l’amour, avec de la joie, avec des sourires et du plaisir, avec de la couleur, et de la tendresse.

 

 

On est aujourd’hui dimanche, et cette semaine, il y a eu plusieurs choses à fêter. Aujourd’hui, je fête un mois depuis mon premier réveil ici, à Dundee, dans les bras de mon chéri. J’ai aussi enfin pris ma recherche d’emploi en main, et ai travaillé sur au moins une candidature par jour.

Je suis allée dans ce petit magasin de fruits et légumes qui me faisait de l’oeil depuis un moment. Un magasin tout petit, tout joli, qui propose un « panier soupe » hebdomadaire. Les ingrédients sont tous réunis dans un petit sac en papier, et la recette agrafée dessus. Cette semaine ? Un délicieux velouté d’onions et ail, potiron, carotte, délicatement parfumé par un bouillon végétal naturel et réchauffé par un morceau de gingembre. Un vrai régal, tellement de douceur ! Chéri a adoré, et je pense que c’est un bon début pour incorporer les soupes homemade de façon régulières à la maison.

Cette semaine, c’était également la semaine de la Saint Valentin ! Un doux moment passé à deux, à l’appart. Mon Chéri qui me prépare des pancakes chocolatées à base de patates douces (qu’il a fait l’effort d’acheter en vrac). Cacao pur, sirop d’érable, oeufs de poules élevées en plein air… Non seulement ces pancakes étaient délicieuses, mais de l’imaginer concevoir et préparer une recette adaptée à ma personnalité et envies du moment… Je me sens tellement chanceuse, touchée, et ne peux m’empêcher d’en être émue. Goûteuses, moelleuses à souhait, nous en avons eu pour quelques jours. A déguster devant un épisode de série avec de la chantilly et des morceaux de bananes en tranches, ou bien bouchée par bouchée volées sur le comptoir de la cuisine, tout au long de la journée (bien entendu, chiper toutes les parties avec le chocolat blanc fondu, et ne laisser que les morceaux sans).

Cette semaine, j’ai aussi dessiné. Un peu. Oh, ce n’est pas grand chose, trois fois rien, juste quelques légumes et fruits de saison sur mon Bullet Journal, qui me rappellent de profiter des cadeaux de la nature et me permettent d’orienter mes recettes du mois. Un peu de musique de fond (musique d’ambiance française, vive l’accordéon, hihi), un Chéri qui joue sur son ordi à côté, et tous mes feutres à disposition. Petit moment de plaisir. Et en prime, un sourire à chaque fois que j’ouvre mon carnet !

Hier, j’ai fait une recette que j’avais sauvegardée depuis… ouf… Novembre, Décembre ? Un délicieux Tofu du général Tso. Les ingrédients ont été doublés car ici, on mange bien, et on mange beaucoup o^.^o Eh bien, c’était dé-li-cieux ! On s’est régalés. Miam ! Une recette facile, des ingrédients faciles à trouver et plus ou moins toujours à la maison, je la garde en tête et prévois de la refaire dès que j’en aurai envie.

Enfin, un autre petit projet que je repoussais depuis des années. Si facile, pourtant ! Préparer une pâte à lait d’or pour des matins chauds et ensoleillés en plein hiver. Du curcuma en poudre, du gingembre frais, du poivre noir… Le résultat était surprenamment bon ! Très à la mode en ce moment, on en entend parler partout. Les articles de blog fleurissent à ce sujet, et tout le monde en chante les vertus ! Par contre… personne ne m’a prévenue qu’on allait sentir le curry jusqu’à la fin de la journée !? Je suis allée faire mon yoga juste après, et à la fin de la séance j’avais l’impression d’être au restau indien ^^’ J’ai failli le cacher à mon chéri, un peu honte, la peur qu’il ne me laisse plus jamais y retoucher… Et puis finalement, je lui ai dit et c’était le début d’une belle crise de fous rires.

Vous voyez, ces petits instants. Oui, ceux-là. Exactement ceux-là. ❤

Publicités

2 commentaires sur “Ces jolis moments – 1

  1. Comme ça fait du bien de te lire ! Et tu as bien raison, profites de ces moments l’essentiel c’est de faire ce que l’on aime, se faire plaisir et faire plaisir en retour c’est encore mieux ! En tous cas dès que quelque chose commence à être une corvée c’est bien de faire une pause aussi ! Donc profiiiiites ma choupie !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s