La quête de l’Appartement Parfait – #1, L’Entrée (Le Genkan Japonais)

Bonjour ! Aujourd’hui, c’est lundi matin. Réveillée à 8h30 alors que le Chéri partait pour le travail, j’ai eu le temps de me lever, faire 30 minutes de yoga (miam !), méditer un peu, sortir mon loulou, ranger le salon, passer l’aspirateur partout partout dans la chambre (eh oui, la mue du Printemps d’un croisé Husky, c’est quelque chose…), préparer un petit déjeuner, le manger en écoutant le concerto pour violon de Tchaikovsky, et me mettre à mon bureau (oui, bon, me remettre dans le lit parce que c’est là que je travaille le mieux 🙂 ahah).

Et ce matin, c’est d’appartement que je veux vous parler. Avec le Chéri, on prévoit de changer d’appart. Lui est dans celui-ci depuis deux ans, moi je l’y ai rejoint il y a 6 mois. Mais, même si j’adore cet appart qui m’a accueillie avec bienveillance et amour (oui, j’accorde des sentiments aux endroits… étrange? même pas honte !), nous sentons qu’il est temps de tourner la page et de trouver quelque chose qui nous convient mieux. Mais qu’est-ce qui nous conviendrait mieux, au juste ? Voici une liste d’articles qui viendront, pièce par pièce, assembler le puzzle de l’Appartement Parfait. On commence par la première, l’entrée 🙂

Le Genkan

 

genkan montage

Ref photo 1 Ref photo 2

Mon grand rêve, que je n’ai réussi à trouver dans aucun des appartements que j’ai eus, c’est l’équivalent d’un Genkan japonais. Un espace dédié à l’entrée dans le logement, mais également à la sortie vers l’extérieur. Un saas un peu zen où on fait la transition.

Le genkan (玄関, littéralement « porte de la connaissance profonde ») est un vestibule à l’entrée des logements, des temples bouddhistes japonais ou d’autres bâtiments dans lequel on retire ses chaussures. – Wikipedia

D’un point de vue spirituel, c’est le moment de ritualiser l’entrée et la sortie, de marquer la différence entre intérieur et extérieur. C’est le symbole de l’entrée dans le sanctuaire, le nid, lieu sacré. J’aime cette idée. D’un point de vue pratique, il y a beaucoup à gagner ! J’ai toujours eu du mal à me créer un petit rituel d’entrée et de sortie : un monticule de chaussures, manteaux et sacs empilés les uns sur les autres, visible depuis le salon… un minuscule meuble de rangement qui déborde… tickets de caisse, clefs, papiers, brochures… Bref, le bordel que je ramène de dehors me suit dedans.

Tandis qu’un Genkan, c’est un espace agencé spécialement pour ça. Les pantoufles sont alignées contre la marche, des meubles de rangement sont prévus, la démarcation verticale permet vraiment de séparer les espaces, réaffirmant ainsi leur(s) fonction(s). J’imagine, dans le mien, un grand miroir qui me permettrait de jeter un dernier coup d’oeil à ma tenue avant de sortir (mais oui mais oui, j’ai pensé au « Selfie OOTD » !). Un petit panier avec des pantoufles toutes douces pour les invités (référence à ma Pris d’amour qui a des pantoufles de couleurs différentes pour tous ses amis !). Une ou deux plantes pour égayer l’espace, quelques objets de décoration soigneusement choisis et qui apportent de la joie chaque fois qu’on les voit, et même un « rectangle de galets » pour y déposer les bottes de pluie trempées ou pleines de neige. Ca fait rêver, non ? 🙂 Pour moi, oui ! ❤

J’imagine la séquence d’entrée dans l’appart…

  • Entrée
  • Je m’assois sur le petit banc prévu à cet effet
  • J’enlève mes chaussures
  • Je glisse mes chaussures dans le meuble de rangement, ou je les laisse là si elles sont mouillées / si je vais les réutiliser bientôt
  • J’enlève mon manteau et le mets dans le placard, accroche écharpe et/ou chapeau
  • Je pose tout ce que j’ai à poser : mes clefs, mon parapluie si besoin, je vide mes poches etc.
  • Mes petites pantoufles m’attendent gentiment dans le coin, je les enfile et entre dans l’appartement.

Puis la séquence de sortie … 

  • Je me suis préparée et habillée dans la chambre, où j’ai décidé de ma tenue devant le miroir
  • Je me dirige vers le genkan, et choisis les chaussures et le manteau que je vais porter.
  • Je les enfile et re-teste ma tenue, cette fois ci complète, devant le miroir de l’entrée. Ainsi, pas de chaussures à l’intérieur et je ne salis pas le sol de ma chambre à faire des allers retours pour voir si l’ensemble est cohérent.
  • J’attrape mes clefs, mon sac, et je sors, prête à explorer le monde.

 

Voilà, je vous retrouve bientôt pour la suite de cette série, où j’attaquerai la prochaine pièce de mon Appartement Parfait ! 🙂 J’espère qu’elle vous plait ! Vous avez une entrée, vous, chez vous ? Elle est comment ?

 

light genkan + pantoufles invités entrée

Ref photo 1, Ref photo 2

Publicités

Bento Totoro sous la pluie (Bento n°6)

Heeeeeello les amis !

Suis-je la seule blogueuse à ne jamais savoir comment commencer un article ? Je reste des minutes et des minutes devant, j’hésite, je tourne en rond, je « pars chercher inspiration » et me retrouve à flâner sur le net pendant des heures … Aaah, l’angoisse de la page blanche !

Bon allez, pour me donner un peu de courage, je cède ma « lubie musicale » du moment : musique de café française ! Hahah ^^ » Eh oui, je tape « french music » (ou bien « cute french music », quand je me sens particulièrement optimiste) dans Youtube, et je me fais plaisir à écouter bal musette et accordéons. Bah oui, ça me met le sourire et me donne la légèreté nécessaire pour arriver à écrire ! 🙂

SONY DSC

Aujourd’hui, je vous retrouve avec un petit bento Totoro. Non, pas un de ces Totoro tout mignons qu’on trouve en général sur le net, avec ce bento j’ai vraiment voulu retranscrire le brin de folie que ce grand monstre au coeur d’or m’évoque parfois ! ^^ J’ai voulu faire quelque chose de différent, quelque chose d’un poil moins kawaii, mais qui je l’espère fera autant l’office de madeleine qu’un charaben qui fait dire « awwww !!!! ».

Vous vous souvenez de la scène du parapluie ? Cette scène mythique où il fait une tête trop drôle lorsque l’eau lui tombe au dessus de la tête… Elle est magique et me fait rire aux éclats à chaque fois !

totoro umbrella

Dans mon bento :

  • Totoro :
    • Riz au sésame pour le visage
    • Nori pour les détails faciaux (oreilles, pupilles, dents, moustaches et nez)
    • Panais cru pour les yeux et la bouche
  • Légumes rôtis : patate douce, choux de Bruxelles et brocoli
  • Falafel avec des yeux en nori et panais

SONY DSC

Allez, je vous laisse avec cette petite créature adorable. Un petit Noirafel (Noiraude/Fallafel) ! o^.^o

SONY DSC

Le tuto en vidéo !